news  /   / 

Vladimir Cauchemar, le nouveau talent non-identifié d’Ed Banger …

Tout allait très bien ce matin, notre café colombien était impeccablement dosé, les croissants parfaitement beurrés et la journée ne pouvait pas mieux s’annoncer. Mais ça c’était avant de cliquer sur cet étrange petit onglet Youtube de l’internet 2.0 multimédia wireless sans fil intranet, dit « la toile ». Pourtant nous nous étions doutés de quelque chose des le premier regard… En effet, quand nous avons lu « Vladimir Cauchemar », nous savions que nous allions avoir affaire à quelque chose de peu commun. Mais là franchement, et malgré notre entraînement quasi militaire, composé de 18 longues années de bon et loyaux service à l’internet mondial, nous n’étions pas prêts…


Un cinquantenaire impeccablement habillé, jouant de la flûte dans un paysage urbain n’était pas prévu dans votre perte de temps quotidienne 2.0 de jeune adolescent occidental. Plus les secondes s’accumulent, plus la folie s’accentue dans ce vidéoclip. Le psychédélisme progresse de plus en plus. Vladimir se démultiplie, vous scrute avec son regard profond, et paye un riff et un solo d’Aulos qui resteront gravé dans votre mémoire pendant de nombreuses lunes. Et bordel, il faut bien avouer autre chose : la musique défonce ! Mais bon, il suffit des réactions « mort de lol xptdr », il est temps d’analyser « Aulos » de Vladimir Cauchemar, le nouveau grand seigneur des internets.

En cherchant un peu, on apprend que ce grand fou a signé chez Ed Banger en décembre. Et la tout commence à faire sens (enfin un peu…) En effet, le boss du label, Pedro Winter (« Busy P » pour les intimes), a toujours su trouver des talents électroniques pas vraiment conventionnels. De Justice à Breakbot, des personnalités vraiment différentes composent cette grosse écurie de l’électro française. Vladimir Cauchemar sera donc comme chez lui au sein de Ed Banger… Mais justement… D’où vient ce flûtiste maléfique ? De l’enfer tout simplement…


Vladimir cauchemar et Ed Pedro Banger Winter - Marché conclu

Car oui, si on en croit les informations livrées par ce diable de Pedro Winter, Vlad serait un damné du royaume des enfers. Selon la légende, il aurait été condamné à la damnation éternelle après un combat mémorable avec le Dieu Apollon en 2500 avant notre ère. Le Dieu de la beauté et des arts serait venu à bout de Vladimir et de son Aulos sacré.

Car oui, si vous vous vous demandiez ce qu’est-ce que signifie « Aulos », c’est un instrument à vent originaire de la Grèce antique. Vlad nous ferait-il un hommage à cette famille d’instruments ? En 2017, on avait déjà eu l’occasion d’écouter du pipo dans « Mask Off » de Future. Mais là on est dans un autre niveau, un autre délire, une autre galaxie. Quand le rappeur américain nous fait l’éloge des anti-depresseurs (Percocet) et de la MDMA (Molly), on se dit qu’il a vraiment 2500 de retard sur Vlad.

Son clip n’a pas besoin de vanter les paradis artificiels : il en est un soit ! On pourrait également faire un rapprochement avec l’auteur légendaire français de musique de film Vladimir Cosma, qui avait pour habitude d’utiliser de joyeuses flûtes dans ces bandes-originales. Mais nous entrons dans le domaine de la théorie ou de la supposition et chez Make x France, le journalisme d’investigation véridique est notre vocation, donc n’avançons pas trop nos propos ! A noter que cet incroyable clip a été réalisé par Alice Kunisue : du très beau travail.

Donc si on résume, on ne sait pas trop qui est ce fameux Vladimir Cauchemar. Possiblement russe, probablement demi-Dieu, mais surtout foutrement talentueux si on en juge par ce premier son ! En effet, si on passe le « buzz », cette techno perfusée à la flûte antique est incroyable. Pour en avoir fait les frais en club le weekend, dernier, votre auteur/serviteur n’a qu’une seule envie : réécouter la track en dansant jusqu’au bout de la nuit. Bref, Ed Banger a encore une fois frappé très fort, sachant toujours dénicher des personnalités uniques portant des musiques électroniques de qualité supérieure.


Un homme, un pipo, une idée

L’année 2018 aura été absolument incroyable pour Vlad. Même si on ne connaît toujours pas le visage de l’homme (si jamais il existe vraiment), on sait maintenant qu’il est déterminé à foutre le feu de partout où il passe. Il est passé dans un bon paquet de festivals et ne compte pas du tout s’arrêter là : il est booké tout l’été pour les plus grands festivals français et européens. Doux Jésus, il va encore bien nous énerver… À Lyon, nous avons pu le voir au festival Woodstower en août dernier, c’était la folie. Voir cet ancestral Dieu grec arrivé en survêtement Nike superbement étincelant et prendre des poses suggestives de rappeurs des années 2000 fut incontestablement le plus beau moment de cette année 2018. Mais en terme de production… Où en est-on ?

Vladimir Cauchemar, bien qu’hyper présent scène, n’a pas sorti un nouveau son à lui. Il s’est cependant fait remarquer avec plusieurs playlists sur l’internet 2.0, mais surtout grâce a quelques mashups/remixs vraiment stylés. Celui qui a fait le plus de bruit est incontestablement « Basik Yellow » celui de Orelsan et de Cardi B. Le son est hallucinant, la flûte d’Aulos mélangée avec la prod originale de « Basique » est hallucinante.
En terme de prods, l’ami Vlad marche aujourd’hui aux côtés des plus plus grands: il a composé pour Lomepal notamment, avec l’excellente « 1000 Degrés« . Récemment, il a aussi produit « Malade » pour notre pote du plat pays, Roméo Elvis. Bien lancé par Ed Banger, Vlad est aujourd’hui au top. Il bosse avec les pointures de France et de Navarre… Mais pas que.

Le son qui la fait percer à l’international est incontestablement « Aulos Reloaded« , le remix de son propre tube. Pour l’occasion, le rappeur licorne completement zinzin 6IX9INE est venu posé dessus pour dynamiter complètement la bienséance. La musique est un monde étrange et non rationnel: réunir Vlad le Roi des enfers avec le rappeur que tout le monde veut voir en taule ne devait pas se produire, ne pouvait pas se produire… Et pourtant… Voir cette tête de mort avec l’autre syphonné et ses dents multicolores hurlant « I’m fucking these bitches, I’m sippin’, I’m mixin’ » sur de la flûte (aulos pardon) est ce que le monde des Internets avait besoin, clairement.
On a hâte maintenant de découvrir la suite de carrière du laron! Un EP? Un album? On a tous envie d’entendre ça, reste à savoir ou le démon grec va bientôt nous emmener!


Vladimir Colovray

voir ses articles
+news
News  /   /  Vlad Colovray

PNL : l’attente prend fin pour les fans !

Les rumeurs et bruits de couloirs avaient commencé mercredi sur les internets mondiaux et vendredi à 00H30 toute la toile française s’est finalement embrasée. En effet, le bruit du retour de PNL, le duo de rappeurs français, était perceptible depuis quelque temps et la confirmation de tout cela par un énigmatique live sur la chaîne […]

art anthropocène création
News  /   /  Aline Bally-Savino

L’impact écologique inspire certains artistes !

Certains artistes ont décidé de donné l’alerte sur le désastre écologique que provoque l’Homme sur la planète. L’art de l’anthropocène, ça vous dit quelque chose? © Yann Arthus-Bertrand Cette démarche commence il y a quelques années. L‘artiste Argentin, Nicolas Uriburu, déverse un colorant vert fluo dans le Grand Canal de Venise en 1968, pour dénoncer […]

architecte stefano boeri bosco verticale
News  /   /  Aline Bally-Savino

Stefano Boeri planche sur une tour végétale à Gerland !

En 2009, l’architecte Stefano Boeri inaugure le premier « Bosco verticale » ou « tour végétale » à Milan, sa ville natale. Aujourd’hui, c’est pour Gerland que le projet est à l’étude. © Stefano Boeri Architetti Stefano Boeri est connu dans le monde entier pour ses « Bosco verticale » de grandes tours végétales qui redonnent du souffle aux métropoles polluées dans […]

kiblind robots
News  /   /  Ghislain Varlet

Kiblind : 68ème numéro et autant de raisons de s’y plonger !

Le magazine Kiblind, depuis longtemps, fait partie des petites fiertés lyonnaises : une revue résolument moderne, connectée aux tendances visuelles du moment, dédiée à la culture artistique et à l’illustration contemporaine.  Cherchant depuis 2004 à capter les différentes tendances visuelles du moment, le magazine trimestriel nous émerveille par une sélection pointue d’artistes qui peignent, designent, […]

SUIVEZ-NOUS