news  /   / 

Un peu de rêve et quelques fruits au festival Electrochoc !

À quelques dizaines de kilomètres de Lyon, dans le Nord Isère, se cache un joyau culturel et artistique précieux, la SMAC. Logée dans les anciens abattoirs de la ville, la scène des musiques actuelles de Bourgoin-Jallieu accueille, pour la 14è édition consécutive, le festival des musiques hybrides et arts numériques, Electrochoc.


Cette année, le rêve est à l’honneur et se mêle à la réalité du palpable, entre monde sensible et monde virtuel. Le festival propose de voguer entre un univers musical et numérique, à la recherche de nouveaux horizons, de nouvelles sensations, émotions. 

Dans le cadre des ateliers de la quinzaine, MX a pu accompagner une classe de CM1/CM2 de l’école élémentaire Haroun Tazieff dans la découverte d’un parcours d’expériences singulières et surprenantes.

Vidéo © Juliette Bouchard

Frutophone : Nourriture musicale

Prendre place à table et composer musicalement avec le menu devant soi, c’est la proposition artistique faite par l’Oreille qui pousse. Les enfants sont invités à donner vie aux fruits par une pression de la main. 

À chaque fruit est lié un enregistrement, les participants composent alors leur propre bande sonore. En partant d’une base hip hop, jazz, électronique ou rap, ils agrémentent ensuite de rythmes, voix et mélodies, grâce à la garniture des assiettes.

Complètement loufoque de prime abord, on se prête rapidement au jeu et prenons plaisir à construire, avec son partenaire de repas, une musique entrainante.

Muni de son micro, le chef de salle propose ensuite de ré-enregistrer le contenu des fruits : « Presse la salière puis parle dans le micro en appuyant sur le fruit de ton choix », bizarro ce restaurant ! Les petits adorent, les grands aussi, tous fascinés par l’installation minutieuse de ce diner dansant.

Rêveries augmentées : La déambulation mentale

L’artiste-plasticienne Waii-Waii propose un atelier de réalité augmentée par le rêve. Les enfants choisissent un dessin qu’ils colorient, sans savoir vraiment ce qui les attend. Un bel oiseau se dessine en couleurs sur le papier, et une fois terminé, il prend vie dans un décor via une tablette. Stupéfaction générale, l’émerveillement s’installe dans la pièce, à travers les yeux éberlués du groupe de primaires. Celui-ci comprends la transposition numérique mais choisi de rester dans une perception candide de l’animation de leur dessin.

Entre souvenirs et rêveries, le travail de Waii-Waii est une déambulation mentale, où les dessins seraient des mots chuchotés tout bas, comme des secrets que l’on emporte avec soi.

Mécaniques imaginaires : L’oeuvre interactive  

Inspiré du théâtre d’ombres et du cinéma de Georges Méliès, cette construction de Scenocosme permets, grâce à un logiciel, de composer, en temps réel, des scènes narratives à l’infini. Mécaniques Imaginaires offre un espace d’expression et d’abstraction qui permet de créer des relations improbables et aléatoires entre des personnes, des situations, des objets en produisant une énergie virtuelle. Moins intuitif que les autres exercices, celui-ci demande une concentration particulière dans la composition. Pas moins ludique, l’atelier propose une dense bibliothèque d’éléments à mettre en scène. Parfois abstraits, les élément se répondent à l’image des machines de Rube Goldberg et forment l’invention d’un scénario unique, à enrichir à l’infini.

Ce festival est à l’image de la dynamique soutenue par les Abattoirs, un lieu pour les musiques actuelles, avec une programmation éclectique. À ce jour, le projet porte ses fruits, en particulier grâce à la qualité de sa salle de diffusion et la richesse de son projet culturel. Il a su dynamiser l’intérêt pour les musiques actuelles sur le Nord Isère, révélant ainsi une nouvelle richesse pour le territoire.


Juliette Bouchard

Rédactrice Make x France
voir ses articles
+news
News  /   /  Célia Stara

Prière de toucher : une nouvelle expérience de visite au MBA !

« Prière de ne pas toucher aux œuvres ». La sentence est irrévocable : un musée ça se visite avec les yeux, rien que les yeux. Pourtant la tentation est grande de s’approcher un peu trop près, jusqu’à effleurer du bout des doigts l’objet de convoitise. Au musée des Beaux-Arts de Lyon, c’est désormais possible ! Du 13 avril […]

News  /   /  Aline Bally-Savino

L’Afterwork immanquable du mois d’avril : celui de l’Auditorium de Lyon !

À la fin du mois, l’Auditorium de Lyon organise son troisième format Afterwork : rendez-vous le vendredi 26 avril pour découvrir l’Atrium comme vous ne l’avez jamais vu et assister à un concert spécial de l’ONL à petit prix ! A la une © Galerie Lafayette Pour l’occasion, l’Auditorium fait appel au média MX pour […]

reperkusound
News  /   /  Vlad Colovray

Reperkusound : saison 14, toujours autant d’impatience !

Pour tout bon lyonnais qui se respecte, la saison des festivals d’été ne démarre qu’avec le Reperkusound et sa folie au Double Mixte. Ne préparez rien du 19 au 22 avril, vous êtes invités à sauter pendant 72h sur de la musique électronique qui fait très très fort BoomBoom dans les oreilles! © A la une […]

disquaire day lyon
News  /   /  Aline Bally-Savino

Disquaire Day : c’est le moment de montrer votre amour pour les galettes !

Le Disquaire Day, aussi appelé Records Store Day (car l’événement est global) est de retour ce samedi 13 avril : mise en lumière du précieux objet et des disquaires indépendants au programme. A la une © Diana Le Lardic Le vinyle, a longtemps été utilisé au XXème siècle. Il avait quasiment disparu au début des […]

SUIVEZ-NOUS