architecte stefano boeri bosco verticale
news  /   / 

Stefano Boeri planche sur une tour végétale à Gerland !

En 2009, l’architecte Stefano Boeri inaugure le premier « Bosco verticale » ou « tour végétale » à Milan, sa ville natale. Aujourd’hui, c’est pour Gerland que le projet est à l’étude.

© Stefano Boeri Architetti

Stefano Boeri est connu dans le monde entier pour ses « Bosco verticale » de grandes tours végétales qui redonnent du souffle aux métropoles polluées dans le monde entier. Plusieurs immeubles sont d’ailleurs en cour de construction notamment en Chine, Albanie ou en Hollande.

D’après le site de la CAUE Rhône Métropole « Confrontés à l’accélération du réchauffement climatique, au respect de nos engagements en matière de développement durable, nous devons imaginer de nouvelles formes d’organisation de la ville, de l’architecture, en laissant une place plus importante à la présence de la nature. »

Cette année Stefano Boeri est à l’honneur par la CAUE Rhône Métropole (Conseil d’architecture d’urbanisme et de l’environnement). Au programme, une conférence de l’architecte qui a eu lieu en janvier dernier, pour ouvrir l’exposition « Forêts verticales et métropoles biodiverses » à la CAUE Rhône Métropole. Stefano Boeri partage sa vision de « l‘architecture responsable » avec Lyon.

architecte stefano boeri bosco verticale

© The Blink Fish Flying Gardeners

Côté technique, les tours végétales de Stefano Boeri sont pensées pour apporter un pouvoir anti-polluant au sein de la métropole.

Un multitude d’arbustes et de plantes sont d’abord cultivées dans des pépinières avant d’être installées par une grue sur les balcons des tours. On compte des chênes verts, des noisetiers de Turquie, des hêtres, des frênes et des oliviers, des pruniers, cerisiers et pommiers. Toute cette nature a été sélectionnée suivant plusieurs critères comme l’absence d’allergènes, d’épines, la résistance au vent, aux parasites ou encore leur pouvoir anti-polluant par la fixation des micropoussières présentes dans l’air. De plus les constructions bénéficient d’un bon nombre d’innovations technologiques notamment pour le système d’irrigation centrale et automatique qui puise directement dans les eaux usagées des climatisations. Pour l’entretien des plantes, c’est la copropriété qui s’en occupe avec l’aide des arboriculteurs qui viennent s’occuper plantes plusieurs fois dans l’année.

En somme, les habitants des tours végétales peuvent profiter simplement de l’oxygène qu’apporte le rideau végétal. Pour les passants c’est aussi beau à regarder puisque les tours évoluent au fil des saisons.


Aline Bally-Savino

voir ses articles
+news
News  /   /  Célia Stara

Prière de toucher : une nouvelle expérience de visite au MBA !

« Prière de ne pas toucher aux œuvres ». La sentence est irrévocable : un musée ça se visite avec les yeux, rien que les yeux. Pourtant la tentation est grande de s’approcher un peu trop près, jusqu’à effleurer du bout des doigts l’objet de convoitise. Au musée des Beaux-Arts de Lyon, c’est désormais possible ! Du 13 avril […]

News  /   /  Aline Bally-Savino

L’Afterwork immanquable du mois d’avril : celui de l’Auditorium de Lyon !

À la fin du mois, l’Auditorium de Lyon organise son troisième format Afterwork : rendez-vous le vendredi 26 avril pour découvrir l’Atrium comme vous ne l’avez jamais vu et assister à un concert spécial de l’ONL à petit prix ! A la une © Galerie Lafayette Pour l’occasion, l’Auditorium fait appel au média MX pour […]

reperkusound
News  /   /  Vlad Colovray

Reperkusound : saison 14, toujours autant d’impatience !

Pour tout bon lyonnais qui se respecte, la saison des festivals d’été ne démarre qu’avec le Reperkusound et sa folie au Double Mixte. Ne préparez rien du 19 au 22 avril, vous êtes invités à sauter pendant 72h sur de la musique électronique qui fait très très fort BoomBoom dans les oreilles! © A la une […]

News  /   /  Juliette Bouchard

Un peu de rêve et quelques fruits au festival Electrochoc !

À quelques dizaines de kilomètres de Lyon, dans le Nord Isère, se cache un joyau culturel et artistique précieux, la SMAC. Logée dans les anciens abattoirs de la ville, la scène des musiques actuelles de Bourgoin-Jallieu accueille, pour la 14è édition consécutive, le festival des musiques hybrides et arts numériques, Electrochoc. Cette année, le rêve […]

SUIVEZ-NOUS