news  /   / 

Sexualité et beauté, l’art a parlé.

Après des semaines de pluie à la capitale, réchauffons nous avec le lancement de Paris sous la couette, à la galerie Da Vinci, ce mardi 13 mars, simultané à l’exposition Modules, celle-ci questionnant sur la subjectivité de la beauté.

Image à la une : © Robert Doisneau

Mais alors Kezaco ?

C’est l’histoire de deux jeunes femmes, étudiantes en direction artistique à Penninghen, qui s’interrogent sur la sexualité et décident alors de sonder l’intimité des parisien.ne.s..

Après des mois d’investigations, elles sont prêtes à nous reveler les résultats de l’enquête Paris sous la couette, mais vous serez d’accord pour dire qu’un sondage, c’est jamais très funky à lire.

Alors elles ont eu l’idée PÉPITE ! Pourquoi ne pas rendre le sexe artistique et interactif en temps réel ? Paris sous la couette sera alors une interface graphique et interactive qui évoluera selon les données recensées.

Vous découvrirez alors des formes abstraites et improbables, illustrant en beauté la sexualité parisienne, tendant également à sensibiliser l’audience quant aux risques et maladies sexuellement transmissibles.

© Lise Rigaux et Laurène Filatriau

Une salle en sous sol de la galerie sera dédiée à la projection de ce lancement, en temps réel, dans le noir. À l’étage, nos deux artistes Lise Rigaux et Laurène Filatriau qui débordent d’inventivité et de créativité, présenterons leur second projet, Modules, qui apporte une vision subjective de ce qu’on perçoit de beauté artisitique, à échelle internationale.

Pour ce faire, les organisatrices ont mis en place un appel à artistes, demandant à ces derniers de créer une composition sur Illustrator, à partir d’un modèle commun. Il leur était demandé d’assembler des formes et des couleurs afin de produire un « beau » rendu.

 

© Lise Rigaux et Laurène Filatriau

À l’issu de ceci, on propose aux participants d’exposer leurs créations et de les soumettre à un vote afin d’observer à quel point la représentativité de la beauté d’un individu à un autre, selon son origine, sa perception, ses références et son encrage, peut être considérablement différente.

Selon la texture, les formes, les couleurs, chacun voit midi à sa porte. Alors finalement, la beauté est-elle riche en couleur et en émotions ou simplement lisse et monochrome, sobre et légère ?

 

© Lise Rigaux et Laurène Filatriau

C’est ce que vous découvrirez en vous rendant à l’exposition ce mardi 13, ça se passe au métro Bonne Nouvelle et si ça, ça annonce pas un joli présage…

EVENT


Juliette Bouchard

Rédactrice Make x France
voir ses articles
+news
architecte stefano boeri bosco verticale
News  /   /  Aline Bally-Savino

Stefano Boeri planche sur une tour végétale à Gerland !

En 2009, l’architecte Stefano Boeri inaugure le premier « Bosco verticale » ou « tour végétale » à Milan, sa ville natale. Aujourd’hui, c’est pour Gerland que le projet est à l’étude. Stefano Boeri est connu dans le monde entier pour ses « Bosco verticale » de grandes tours végétales qui redonnent du souffle aux métropoles polluées dans le monde entier. Plusieurs […]

kiblind robots
News  /   /  Ghislain Varlet

Kiblind : 68ème numéro et autant de raisons de s’y plonger !

Le magazine Kiblind, depuis longtemps, fait partie des petites fiertés lyonnaises : une revue résolument moderne, connectée aux tendances visuelles du moment, dédiée à la culture artistique et à l’illustration contemporaine.  Cherchant depuis 2004 à capter les différentes tendances visuelles du moment, le magazine trimestriel nous émerveille par une sélection pointue d’artistes qui peignent, designent, […]

sortie d'usine institut lumière
News  /   /  Aline Bally-Savino

Devenez figurant dans un remake d’un film historique : Sortie d’Usine !

Si vous avez l’ambition de faire une carrière dans le cinéma, on vous donne une solution pour mettre un pied dans le monde du septième art. © Institut Lumière Le 19 mars 1895, Louis et Auguste Lumière tournaient Sortie d’usine, le premier film de l’histoire du cinéma. La rue qui a accueilli le tournage, auparavant […]

News  /   /  Juliette Bouchard

Rencontre avec le photographe qui s’immisce dans les soirées Tapage Nocturne !

Enfant des années 90, ce jeune photographe arpente les méandres de la culture underground avec son objectif, cherchant inexorablement à conceptualiser l’instant. De la street à la musique électronique, il affine son oeil artistique au gré des projets et collabore notamment avec TAPAGE NOCTURNE, joyau techno de la scène lyonnaise. Image à la une : […]

SUIVEZ-NOUS