news  /   / 

JO d’hiver 2018 : que deviennent les sites des Jeux Olympiques ?

Les Jeux Olympiques d’hiver 2018, qui se sont déroulés à Pyeongchang en Corée du Sud, se sont achevés le 25 février dernier après seize jours de compétition. Entre ambiance festive et instants solennels, la cérémonie de clôture des 23ème JO a une nouvelle fois rendu hommage comme il se doit aux athlètes récompensés.

Image à la une : Monument Olympique - Sarajevo (Bosnie), 1984

Si 102 titres ont été décernés aux meilleurs sportifs, la France n’a pas été en reste puisqu’elle compte cette année 15 médaillés olympiques, dont 5 d’or. Les 15 disciplines ont été représentées avec fierté par les différentes délégations et les JO ont pu finir en beauté. Bref, encore une fois, les athlètes nous ont fait rêver… Mais que deviennent les installations olympiques une fois la grande fête terminée ? C’est le moment de le découvrir en images avec quelques sites tombés aux oubliettes…

 

Tour de saut à ski – Cortina d’Ampezzo (Italie), 1956

Tour de saut à ski abandonnée JO 1956

® Fabio Gregorini

 

 

Tremplin à ski – Sarajevo (Bosnie-Herzégovine), 1984

 

Tremplin à ski Sarajevo 1984

© Dado Ruvic/Reuters

 

 

Parcours de kayak – Pékin (Chine), 2008

Parcours kayak JO Pékin 2008

© David Gray/Reuters

 

 

Stade de marbre – Athènes (Grèce), 2014

Stade de marbre JO Athènes 2014

© Yannis Behrakis

 

 

Centre aquatique – Rio (Brésil), 2016

Centre aquatique Rio 2016

© Pilar Olivares / Reuters

 

Village olympique – Berlin (Allemagne), 1936

olympiques

© Martin Sachse

 

 

Stade Olympique en destruction – Atlanta (USA), 1996

olympiques

 

 

Piste de bobsleign – Sarajevo (Bosnie), 1984

olympiques

Si ces sites olympiques ne font plus vraiment envie, à Pyeongchang, la fête continue ! Depuis vendredi, c’est la 12ème édition des Jeux Paralympiques qui a débuté… Alors on continue à soutenir nos athlètes français !


Emma Roesslinger

Rédactrice Make x France
voir ses articles
+news
architecte stefano boeri bosco verticale
News  /   /  Aline Bally-Savino

Stefano Boeri planche sur une tour végétale à Gerland !

En 2009, l’architecte Stefano Boeri inaugure le premier « Bosco verticale » ou « tour végétale » à Milan, sa ville natale. Aujourd’hui, c’est pour Gerland que le projet est à l’étude. Stefano Boeri est connu dans le monde entier pour ses « Bosco verticale » de grandes tours végétales qui redonnent du souffle aux métropoles polluées dans le monde entier. Plusieurs […]

kiblind robots
News  /   /  Ghislain Varlet

Kiblind : 68ème numéro et autant de raisons de s’y plonger !

Le magazine Kiblind, depuis longtemps, fait partie des petites fiertés lyonnaises : une revue résolument moderne, connectée aux tendances visuelles du moment, dédiée à la culture artistique et à l’illustration contemporaine.  Cherchant depuis 2004 à capter les différentes tendances visuelles du moment, le magazine trimestriel nous émerveille par une sélection pointue d’artistes qui peignent, designent, […]

sortie d'usine institut lumière
News  /   /  Aline Bally-Savino

Devenez figurant dans un remake d’un film historique : Sortie d’Usine !

Si vous avez l’ambition de faire une carrière dans le cinéma, on vous donne une solution pour mettre un pied dans le monde du septième art. © Institut Lumière Le 19 mars 1895, Louis et Auguste Lumière tournaient Sortie d’usine, le premier film de l’histoire du cinéma. La rue qui a accueilli le tournage, auparavant […]

News  /   /  Juliette Bouchard

Rencontre avec le photographe qui s’immisce dans les soirées Tapage Nocturne !

Enfant des années 90, ce jeune photographe arpente les méandres de la culture underground avec son objectif, cherchant inexorablement à conceptualiser l’instant. De la street à la musique électronique, il affine son oeil artistique au gré des projets et collabore notamment avec TAPAGE NOCTURNE, joyau techno de la scène lyonnaise. Image à la une : […]

SUIVEZ-NOUS