Lyon | Le musée des Beaux-Arts surprend avec sa dernière exposition !
erik dietman
news  /   / 

Lyon | Le musée des Beaux-Arts surprend avec sa dernière exposition !

Le musée des Beaux Arts de Lyon surprend en présentant du 9 juin au 17 septembre 2018 une exposition consacrée à l’artiste protéiforme Erik Dietman, présentée à l’occasion d’une importante donation de la famille Robelin. Les vingt-deux œuvres de la donation seront présentées aux côtés d’autres créations pour le moins originales de l’artiste.

À la une : Erik Dietman © Photo Jean-Baptiste Rodde

Erik Dietman est un artiste suédois pluridisciplinaire jonglant entre peinture, sculpture et dessin, et ayant toujours veillé à rester en marge des mouvements artistiques dominants. Considéré comme objecteur de conscience, il quitte son pays natal en 1959 pour s’installer en France où il fréquente les membres du Fluxus (Robert Filliou, Ben) et du Nouveau Réalisme (Daniel Spoerri), dont il partage l’humour, la spontanéité et le goût de la provocation.

erik dietman

© Musée des Beaux-Arts de Lyon

A la frontière de l’expérimentation poétique et de la création plastique, Erik Dietman joue sur les mots et se joue des maux en présentant au public un ensemble d’objets recouverts de sparadraps, le « bronze du pauvre » selon ses propres termes.

Ces Objets pansés, ou Objets pensés (série de 1961-1966), masquent pour mieux dévoiler et soulignent une vision amusée et distancée de l’art moderne et plus particulièrement de la sculpture. Une vision qui n’est pas sans nous rappeler un certain Marcel Duchamp, grand chantre de la dérision artistique.

erik dietman

© Erik Dietman

Entre réalité et poésie, l’exposition présente un vaste espace consacré à l’artiste, permettant d’appréhender une importante partie de son œuvre et d’apprécier la grande variété des médiums utilisés ainsi que des thèmes abordés. La sexualité est ainsi évoquée avec impertinence, régulièrement associée à la mort, comme le démontre une imposante pierre tombale gravée par l’artiste et présentant au spectateur la vision de deux sexes féminins fièrement exhibés.

Spontanéité, provocation et humour sont donc les fins mots de l’univers décomplexé d’Erik Dietman, qui ne cesse de faire dialoguer le langage, la vie et l’art. 

Si certaines de ses créations peuvent parfois paraître difficile d’accès, cela vaut le coup de s’y arrêter afin d’apprécier l’exubérance d’une œuvre peu conventionnelle. Cette exposition représente un véritable pari de la part du Musée des Beaux Arts, d’ordinaire moins polémique dans le choix de ses artistes.

Que l’on aime ou que l’on n’aime pas, Dietman risque de faire couler beaucoup d’encre…

 


Ghislain Varlet

voir ses articles
+news
fête de la musique
News  /   /  Léonor

Lyon | Fête de la musique : l’ONL prend possession de la place des Terreaux !

À l’occasion de la Fête de la musique, l’Orchestre National de Lyon traverse le Rhône et s’invite sur la Presqu’île pour un grand concert gratuit en plein air. Les musiciens professionnels s’installeront sur la Place des Terreaux (Lyon 1er) et joueront une série de courts extraits parmi les plus grands classiques du répertoire. De quoi […]

Fête de la musique boulevard électro
News  /   /  Emma Roesslinger

Lyon | Fête de la musique : le Boulevard Électro est de retour !

Le 21 juin prochain, toute la France résonnera aux sons frénétiques et endiablés de la Fête de la Musique. Lyon ne vous laissera évidemment pas sur le carreau : si les quatre coins de la ville réservent aux spectateurs un programme riche d’éclectisme musical, les aficionados d’électro ont rendez-vous à Gerland pour le Boulevard Électro. […]

News  /   /  Ghislain Varlet

Eurockéennes : les années passent, la splendeur reste !

4 scènes, 62 concerts et 4 jours de musique en plein air : voilà ce qu’on trouve sur le site des Eurockéennes. A-t-on vraiment besoin de débattre plus longtemps pour vous prouver que ce festival qui fête sa 30ème édition est un passage incontournable dans votre vie de festivalier ?  Image à la une : […]

classics only
News  /   /  Vlad Colovray

Paris | Ce sera « à l’ancienne » sur le toit de l’IMA le 23 juin !

Onze mois après leur dernière soirée Classics Only, le collectif Casabey repose ses valises sur le roof-top de l’Institut du monde arabe à Paris ! Autant vous dire qu’on sera « indaclub » avec un un verre de sky pour poser notre flow durant une nouvelle soirée où il sera légalement autorisé de mettre un bandana à […]

SUIVEZ-NOUS