la gonette
news  /   / 

Lyon a sa propre monnaie locale et citoyenne : la Gonette !

Les initiatives du genre fleurissent un peu partout en France, notamment dans les régions aux identités fortes (Bretagne, Pays Basque…). À Lyon, c’est chose faite depuis 2015, la Gonette a rejoint la liste des monnaies locales (ou complémentaires) et il semble qu’elle gagne rapidement les portefeuilles dans la Capitale des Gaules. 


Avant de vous expliquer comme ça fonctionne, il est bon de rappeler les intérêts d’une monnaie locale. 

Les monnaies locales, par définition, sont géographiquement limitées et n’alimentent donc pas les circuits financiers mondiaux et toutes leurs dérives comme, par exemple, la spéculation. De plus, elle n’a de valeur que si elle circule, c’est grâce à ça que les richesses sont créées : vous n’avez pas grande utilité à la stocker chez vous. Elles circulent d’ailleurs beaucoup plus rapidement que les monnaies nationales, il y a donc, proportionnellement, moins besoin d’en produire et elles entraînent globalement une activité économique beaucoup plus importante.

gonette

Les monnaies locales font la promotion des shop et services en circuit court : cela vous force à réduire votre empreinte écologique. La plupart des monnaies locales se dotent d’une charte éthique basée sur des critères écologiques, sociaux et humains, qu’elle fait respecter auprès des commerçants.

Enfin, et peut-être avant tout, c’est un acte citoyen : redonner de l’importance à l’économie locale et consommer d’une manière plus responsable. 

Cependant, car il est bienvenue d’accorder un peu de nuance à ces nouvelles transaction, le manque de contrôle sur ce type de monnaie est un risque sur un développement durable. De plus, la multiplication des monnaies locales pourraient entraîner une inflation importante au sein d’un pays et risquer de le déstabiliser, mais ça, ce n’est pas encore d’actualité.

la gonette

Alors, comment ça marche ?

Vous commencez par adhérer à l’association « La Gonette » (participation libre et consciente) en vous rendant au 4 rue Imbert Colomès, dans le premier ou via ce formulaire que vous renvoyez à l’adresse précédente ou tout simplement via l’adhésion en ligne.

gonette

Ensuite, pour vous procurer votre monnaie, vous pouvez vous rendre au local de l’association ou chez un professionnel agréé qui a accepté d’être un comptoir de change. Et le calcul n’est pas compliqué : 1€ = 1 gonette.

Aujourd’hui, la Gonette compte environ 1000 utilisateurs, 280 partenaires dont plus de 70 comptoirs de change. Il y a un peu moins de 200 000 unités en circulation !

Retrouvez la carte des commerçants juste ici. 

 

Qu’en pensez-vous, bonne idée ? Réagissez en commentaire, juste ici. 

 


Ghislain Varlet

voir ses articles
+news
street golf lyon croix rousse
News  /   /  Aline Bally-Savino

Croix-Rousse s’apprête à accueillir un parcours de golf en pleine ville !

La deuxième édition de Street Golf à la Croix Rousse arrive. Le principe de cette discipline est d’apporter une touche de « fun » au golf traditionnel et de le faire en milieu urbain. Pour ceux qui se posent déjà la question : les balles sont semi-rigides, pas de dégâts à l’horizon. © Lyon Street Golf C’est […]

News  /   /  Vlad Colovray

PNL : l’attente prend fin pour les fans !

Les rumeurs et bruits de couloirs avaient commencé mercredi sur les internets mondiaux et vendredi à 00H30 toute la toile française s’est finalement embrasée. En effet, le bruit du retour de PNL, le duo de rappeurs français, était perceptible depuis quelque temps et la confirmation de tout cela par un énigmatique live sur la chaîne […]

art anthropocène création
News  /   /  Aline Bally-Savino

L’impact écologique inspire certains artistes !

Certains artistes ont décidé de donné l’alerte sur le désastre écologique que provoque l’Homme sur la planète. L’art de l’anthropocène, ça vous dit quelque chose? © Yann Arthus-Bertrand Cette démarche commence il y a quelques années. L‘artiste Argentin, Nicolas Uriburu, déverse un colorant vert fluo dans le Grand Canal de Venise en 1968, pour dénoncer […]

architecte stefano boeri bosco verticale
News  /   /  Aline Bally-Savino

Stefano Boeri planche sur une tour végétale à Gerland !

En 2009, l’architecte Stefano Boeri inaugure le premier « Bosco verticale » ou « tour végétale » à Milan, sa ville natale. Aujourd’hui, c’est pour Gerland que le projet est à l’étude. © Stefano Boeri Architetti Stefano Boeri est connu dans le monde entier pour ses « Bosco verticale » de grandes tours végétales qui redonnent du souffle aux métropoles polluées dans […]

SUIVEZ-NOUS