news  /   / 

Focus collectif : ZANZI Records, les lyonnais enguirlandés

Bien qu’ils n’aient pas un nom très gaulois et derrière leurs airs de pirates, ce crew de jeunes lyonnais au coeur tendre et chaud est né pour briller, pailleté et enguirlandé. Si vous ne les reconnaissez jamais c’est normal, ce sont des caméléons de nuit, déguisés et pimpés de la tête aux pieds.

Image de mise en avant : © ZANZI Records

La ZANZI family a jeté ses premiers dés en 2016, bien décidée à faire un Yams de six. Vous êtes de ceux qui sont malheureux aux jeux ? BINGO : heureux vous serez en amour car ils en distribue gratuitement et inconditionnellement. Composée d’environ quinze joyeux lurons, la majorité de la bande réside à Lyon et quelques merveilles du groupes explorent le monde et diffusent leur philosophie dans les contrées qu’ils traversent.

Les Zanzis sont des artistes aux horizons variés, l’univers musical qu’ils proposent fait virevolter les oreilles à base de Disco-Funk-Groove-House-Micro, ambiance Minimal et voyageante ou acide Techno de chantier. S’ils étaient des couleurs, ce serait un nuancier Pantone.

Vous ne pensez pas si bien dire : dans la nuit noire ils rayonnent tel un arc-en-ciel après l’orage, en leur compagnie il pleut de la joie et c’est l’enceinte qui gronde. 

Être ZANZI est un état d’esprit, vous verez d’ailleurs surement passer l’anglicisme qu’ils se sont approprié
« Never Tarte Alone », Kezaco ? KAMOULOX !

Ce dicton est leur noyau dur, celui qui consiste à dire qu’il ne faut jamais faire la fête seul. Avant tout des amis, ils sont l’essence même de la diversité ; actifs ou étudiants, musiciens, cuisiniers, profs, graphistes, boulangers, artistes qui se réunissent sous la grande bannière de la culture électronique avec une soif gloutonne d’énergies abstraites.


© ZANZI Records

Dans cette démarche de partage et de découverte, le ZANZI  espère séduire un public averti (ou non) en lui révélant de nouvelles propositions artistiques, visuelles ou sonores. Venez sans crainte, vous serez accueilli à bras ouverts par des philanthropes dotés d’une imagination folle et rocambolesque.

Stän, Persici, Massimo Guidoni, Clac, KBZ, VHS, Thier’s sont les principaux DISC JOCKEY hin hin (ou DJey comme le disent parfois les djeuns), qui composent la team musicale.

Vous retrouverez aussi le duo internal de Zoé & Bee au stand paillettes, qui se feront une joie de vous faire scintiller le museau !

Le plus souvent, ils se déplacent en meute de petits louveteaux trop chauds.


© ZANZI Records

Depuis peu, des bandits diggers se sont unis, formant ainsi la MAFIA SONORE, collectif de collectifs toujours plus nombreux pour faire groover dancefloor lyonnais. ZANZI en fait partie aux côté de nos astronautes de YA.R qu’on ne présentent plus, de la BeatMastiK qui nous fait trembler de bonnes vibes et de quatre autres gang de requins du son. 

« Opérant dans l’ombre, la Mafia Sonore s’agite, les remous atteignent peu à peu Lyon et sa région. Sept organisations se sont fait une offre qu’ils ne pouvaient pas refuser : un rassemblement autour du partage de la culture. Chaque famille est singulière et possède sa propre vision de l’art mais toutes ont un intérêt commun : l’amour de la fête et de la musique underground. Les crapules et malfaiteurs diggers se sont associés, la claque auditive est imminente. »

 


© ZANZI Records

Si vous vous demandez QUAND est-il possible de rencontrer ces illuminés, voici quelques dates CLÉS (USB, xd) : 

ZANZI

  •  Jeudi 21 mars au Terminal
  • Du 21 au 23 juin le Zanzistival au Loupika
  • Vendredi 26 avril au Loupika
  • Vendredi 30 août au Loupika 

MAFIA SONORE : 

  • Vendredi 15 mars au Loupika

 


© ZANZI Records

Juliette Bouchard

Rédactrice Make x France
voir ses articles
+news
le cartel lyon
News  /   /  Aline Bally-Savino

Ouverture du Cartel : petit coin de Berlin à Lyon !

Les lyonnais avaient pu goûter à l’expérience artistique selon les codes de la Taverne Gutenberg, fermée l’année dernière pour voler vers d’autres horizons. La famille à la tête de ce lieu intriguant nous revient avec un nouveau projet : découvrez les 3 étages du Cartel.  Il y a trois ans, Henri Lamy et Maïa d’Aboville ouvraient […]

woodstower
News  /   /  Ghislain Varlet

Festival Woodstower : 4 jours de musique, mais pas que !

L’édition 2018, qui fêtait les 20 ans du festival, avait trouvé l’intérêt de plus de 33 000 personnes. Cette année, le Woodstower revient au Grand Parc Miribel Jonage avec une programmation prônant l’éclectisme ! © Photos Brice Robert La programmation finale est dévoilée, avec de nouveaux grands noms comme Youssoupha (rappeur d’élite, braque les satellites), Caballero & Jeanjass, […]

marsatac
News  /   /  Ghislain Varlet

Marsatac revient pour sa 21e édition avec une prog’ qui en a sous le capot.

Le festival le plus « pur produit du sud » de France est de retour à partir du 14 au 16 juin au Parc Chanot et sur la Plage du Petit Roucas à Marseille. A la une : Virgile Gesbert Particulièrement bien ancré dans la scène musicale actuelle, du rap virtuose de Josman et Alpha Wann à la […]

aprèm habibi
News  /   /  Ghislain Varlet

Un vent méditerranéen va souffler au Sucre ce Dimanche !

L’incontournable club dominical s’allie à L’Aprèm Cool pour un évènement aux effluves de thé à la menthe et aux sonorités orientales : L’APREM HABIBI. © Photo : GCP Lyon Au programme : des activités dans tous les sens sur le rooftop et des dj sets à la pointe du groove méditerranéen avec Paloma Colombe, (Le Mellotron / […]

SUIVEZ-NOUS