lyon  /   / 

Skier à Lyon : dans les années 60, c’était possible !

C’est officiel, l’hiver arrive à grands pas en ce début décembre, même s’il fait encore 15° dans les rues de la ville des Lumières. Il faut donc être prévoyant, préparer les doudounes, les moufles, les pneus neige et surtout ses skis ! Mais pour dévaler les pentes blanches, il fut un temps où il ne fallait pas s’exiler loin de Lyon pour pouvoir profiter des joies de la poudreuse et de la glisse ! Branchez vos machines à voyager dans le temps, et partons skier à Lyon!  


En effet, aujourd’hui, si vous voulez skier ou faire du snowboard, vous devez en tant que vrai lyonnais faire l’extraordinaire effort de vous exiler le temps de quelques jours dans des contrées où la 4G n’est qu’un doux rêve, où les autochtones ont des accents dignes des extraterrestres de Star Wars. Les Alpes… Les Pyrénées… Le Jura(ssic Park), de délicieuses contrées qu’on aime bien voir à la télé dans des reportages du dimanche pour se sentir profondément ancré en 2018 en tant que citadin connecté.

Mais nous devons bien avouer que l’hiver venu, on est obligé d’aller chez eux pour profiter des sports d’hiver ou même boire du vin chaud (trop cher) sur la terrasse d’un chalet pittoresque. Mais il fut un temps où Lyon avait sa propre station de ski, pour le plus grand bonheur des habitants.

Les plus jeunes lionceaux ne le savent pas, mais il y avait bel et bien une piste à Lyon.

En effet, la plus belle colline de l’univers, Fourvière, était dotée d’une belle piste de ski.

Ce projet fou est né en 1963 (année totale du swag) dans la tête de Tony Bertrand, adjoint aux sports de la ville. Cette année, des scientifiques italiens fabriquent un revêtement artificiel synthétique, qui fut présenté à un salon parisien la même année. Le maire de Lyon de l’époque, monsieur Louis Pradel, approuve immédiatement le projet. La piste sera recouverte d’un revêtement bleu artificiel du plus bel effet ainsi que d’un télésiège dernier cri.

La piste de la Sarra est rapidement créée, et sera utilisable dès 1964 !

Au nord de la colline, l’aménagement s’étendait sur 300 mètres de longueur et 30 mètres de largeur. On pouvait donc rejoindre en moins d’une minute les quais de Saône avec une bonne maîtrise de ses skis !

Les adeptes de la glisse pouvaient alors remonter la piste avec un télésiège biplace de qualité supérieure.

On note que le bleu initial sera remplacé en 1973 par une couleur blanche pour que cela ressemble vraiment à de la neige (bien vu Sherlock!)… La piste fermera en 1975 : avec le temps, il sera mis en évidence que le revêtement était dangereux lors de la prise de vitesse (ça allait beaucoup trop vite) et surtout s’usait trop rapidement. De plus, les chutes étaient assez douloureuses : mine de rien la neige fait moins mal en cas d’accident. Au départ il était envisagé de ne fermer la piste que temporairement, en attendant de trouver un revêtement plus solide et moins douloureux pour le popotin, mais malheureusement elle ne rouvrira jamais. La remontée mécanique, quand à elle, sera détruite en 1991.

Depuis 2013, la piste de la Sarra est devenu un point de passage important pour la course « La Boucle de la Sarra » : une course où les participants descendent et remontent la piste beaucoup trop de fois en 6h ou 24h!

Il y a également un terrain de VTT très grand où on peut voir des cascadeurs énervés (et qui font des montages vidéos avec des musiques qui ne vont absolument pas avec les images) sauter sur des bosses toute la journée ! Une bien belle reconversion sportive pour l’ancienne piste de ski lyonnaise!

On pouvait donc skier à Lyon et faire les citadins dépaysés par la montage sans sortir de chez nous. Imaginez juste : partir en ski de Fourvière et s’arrêter en bas boire une pinte dans un pub des quais, le rêve!


Vladimir Colovray

voir ses articles
+lyon
#house  /   /  Alice Defond

Magistrale : la programmation des Nuits Sonores 2019 est lâchée !

Vous n’y aurez pas échappé, le grand chambardement électronique Nuits Sonores revient cette année du 28 mai au 2 juin, et nous connaissons désormais la dernière vague d’artistes qui rejoignent la programmation 2019. Toujours avec cette exigence assumée, et la volonté de croiser les esthétiques musicales, l’équipe d’Arty Farty nous livre une fois encore, une programmation audacieuse et résolument moderne.  Photo […]

salon des vignerons indépendants
#Lyon  /   /  Julie Machu

La Halle Tony Garnier accueille un salon du vin le 25 octobre !

Comme chaque année, du 25 au 29 octobre, les vignerons indépendants (7 000 adhérents en France) tiennent salon du côté de la Halle Tony Garnier. Vous pourrez rencontrer les vignerons eux-mêmes, qui chacun avec ses mots vous racontera son histoire, son vin, son métier. Ce salon est un passage obligatoire pour tout amateur de crus […]

Aquarium Lyon
#Lyon  /   /  Emma Roesslinger

Lyon | Un afterwork inédit dans le grand Aquarium de Lyon !

Le label Carré Bleu Records s’associe à la rentrée 2018 (14 septembre) à l’Aquarium de Lyon pour un évènement inédit. Entre expérience sonore intense et immersion aquatique sensationnelle, prolongez les vacances avec cet afterwork hors du commun… Carré Bleu Records voit les choses en grand pour la rentrée et promet à ses visiteurs une expérience […]

SUIVEZ-NOUS