tutti xlr
interviews  /   / 

Tutti : 6 ans d’XLR Events et toujours en forme !

XLR, bien ancré dans le paysage des collectifs organisateurs lyonnais, nous convie à une petite sauterie pour fêter ses 6 ans d’existence. Après plus d’une centaine d’événements, aux bookings pointus et garants d’une ligne artistique bien identifiée, les projets pleuvent sur l’équipe d’XLR. On a rencontré l’un des fondateurs, l’emblématique Tutti, aux deux casquettes : celle du chef de file et celle du DJ ! 

© Image à la une : Juliette Valero

Par qui préfères-tu qu’on commence ? Tutti DJ ou Tutti XLR ? 

Commençons par Arthur, le meilleur pharmacien que tu puisses connaître…

tutti xlr

Quand tu n’es pas derrière les platines ou en train de booker des artistes, qu’est-ce que tu fais ?

Entre les dates XLR, les dates Tutti et le big side project que nous sommes en train de monter avec mon binome Castelz qui va s’appeler « Abstraal », nous sommes pas mal occupés mais c’est hyper important de garder du temps pour toi et les gens que tu aimes, tes proches, ta famille. Ça permet d’avancer mieux sur les projets. Ah oui, tu peux aussi me trouver la semaine à la pharmacie ça reste mon activité principale quand même !

T’es lyonnais ? Tu aimes cette ville ? 

Je ne suis pas de Lyon, je suis de Montélimar. Je suis venu à Lyon pour la fac et j’adore cette ville qui est de plus en plus attractive et dynamique, et la nuit lyonnaise le reflète bien. Nous n’avons plus à rougir d’autres grandes villes d’Europe et le rayonnement est grandissant, quand tu parles avec des orgas de partout ils savent qu’à Lyon ça bouge. Et c’est grâce à tous les promoteurs de la ville qui bossent bien que naît cette concurrence positive qui tire tout le monde vers le haut. Si tu aimes voyager ou si ton activité l’impose, la ville est de mieux en mieux desservie, l’aéroport se modernise, ça facilite les échanges !

Si tu reçois des potes qui ne connaissent pas Lyon, où les emmènes-tu ? 

On ira faire un sauna, enfin prendre un bain au Sun…  hahaha

Raconte nous en quelques lignes l’histoire d’XLR (et le choix du nom « xlr ») !

Et bien XLR Events, est une association 1901 que j’ai crée avec Théo un ami de longue date de la fac de pharma il y a 6 ans maintenant. Au début c’était plus un groupe d’échange entre passionnés de musique électronique à la fac et nous nous sommes dis pourquoi pas sortir des murs de nos apparts pour créer un truc, ouvert à tous et centré sur la musique… Et puis ça n’a cessé de grandir. Ça reste un passion pour nous avant tout, mais aujourd’hui tu dois être à un niveau professionnel dans tous les domaines (communication, administratif, finance, organisation, booking, relations presse, partenariats…) pour pouvoir durer dans le temps. C’est chronophage mais tellement enrichissant. Je pense avoir la chance de rencontrer des gens que j’aurais jamais imaginé connaitre, que ce soit des artistes, des promoteurs, des bookers, des managers, tu tires forcément profit de toutes ces rencontres pour améliorer ta manière de bosser sur l’asso et pour tes projets perso.

 

Pour l’anniversaire, vous invitez Magdalena, pourquoi ce choix ? 

Nous avons une ligne artistique très « techno Drumcode » depuis la saison dernière, et il semblait bon de rompre un peu avec cette ligne pour ne pas lasser. Nous avons jugé bon de le faire sur une date charnière, notre 6ème anniversaire ce samedi 8.12.18 au Petit Salon. Nous sommes conscients que c’est un risque assez important mais nous avons pris de sacrées claques avec les sets de Magdalena cet été à Ibiza et il ya quelques semaines à Amsterdam pour ADE sur la Diynamic night. Nous avons associé Karmon sur le plateau car il paraît que c’est un mec hyper cool, un putain de dj et certaines de ses productions sont justes des classiques comme « Wowshit« .

On a vu que tu enchaînais les événements Drumcode, est-ce qu’il y a un objectif précis, genre faire venir le patron ? 

En effet, nous avons fait un bonne partie des artistes « Drumcode » et même fait une label night avec le branding « Drumcode » qui était sold out avec l’intention de faire venir le boss Adam Beyer mais c’est le genre d’artiste dont le management est très pointilleux, nous avions une porte ouverte pour avril/mars finalement ça ne sera pas pour cette saison mais nous travaillons dessus pour qu’il revienne à Lyon, après de longues années… La saison prochaine va osciller entre différents style de techno mais différents à chaque fois, la première date sera le 09.02.19 avec Anna. Nous l’avons déjà annoncée, et en mars nous recevons une légende vivante…


Concernant ta casquette DJ, on commence à te voir monter à Paris et ailleurs, tu mets de l’énergie dans ce rôle ou c’est des opportunités qui se présentent à toi ? 

Comme je te disais, nous bossons pour développer XLR et nos projets perso partout en France et aussi en Europe et ça réussi bien pour le moment. Nous bossons très peu sur le one shot et nous aimons le coté humain avec l’échange, le relationnel entre artistes, orgas, clubs nous bossons sur la continuité donc il y a régulièrement des opportunités qui s’offrent à nous et nous en proposons aussi !

 

T’as une vidéo de toi à nous montrer ?

C’est quand on joue notre track : Abstraal – Ancient One et qu’on casse le club avant Bart Skils… Ça sort courant 2019 et ça va faire mal !

 
 

Tu as d’abord été DJ ou d’abord organisateur de soirées ?

Ça fait approximativement 10 ans que je mixe, 4 ans de façon beaucoup plus professionnelle et c’est en corrélation avec la casquette organisateur de soirées. En effet, au début tu joues sur toutes tes soirées et donc tu prends conscience que tu représentes ton crew et que tu te dois d’assurer le show.

Quand tu es DJ avant d’être producteur, ou promoteur, tu apprends à jouer pour le public et si tu donnes, le public te le rend et ça c’est une sensation de fou, quand tu as la chance de pouvoir jouer pour des publics différents, que tu connais pas, c’est décuplé. Et nous bossons activement pour ça, pour exporter notre musique et partager ce plaisir !

Notre side project Abstraal sera différent sur ce point. C’est pas quelque chose qui sera rattaché à XLR Events, on ne sera pas dj résident XLR Events, même si XLR en parlera pour le lancement. Ça sera un projet musical basé sur les productions ayant son propre univers, son évolution, son histoire. Nous avons des pistes avec de très gros labels… donc affaire à suivre de très près !

tutti xlr

Tu partages les platines avec de sacrées têtes d’affiches, mais est-ce qu’il y en a une qui te ferait vraiment rêver ?

Bien entendu c’est toujours un plaisir de partager les platines avec des gros headliners que tu admires non seulement pour leur musique mais aussi pour la manière dont ils y sont arrivés.

Comme ça je ne sais pas trop qui répondre mais je dirais qu’aujourd’hui, ce qui nous motive c’est de partager des scènes avec des artistes qui nous ressemble, qui joue pour le public car si ils sont reconnu c’est grâce au public.

Évidement que les grosse stages ça fait rêver tout djs, mais un petit club avec une proximité avec les gens c’est aussi de la balle car c’est super dynamique et intense. L’un de nos objectifs c’est vraiment d’avancer pour aller jouer pour des publics que nous ne connaissons pas, partout dans le monde, je penses ici à aux scènes underground du moyen orient (Israël, Liban, Turquie) et de l’Amérique du sud (Bogota, Sao Paulo, Argentine) qui sont bouillantes !

tutti xlr

Balance nous ton actu ! 

On se retrouve le 8.12.18 au Petit Salon pour le 6ème anniversaire XLR Events. Moi je serais le 7.12 à Lille au Baron, puis le 14.12 au Azar, je suis vraiment super excité de jouer dans ce club pour la première fois, et le 16.12 au Dieze à Montepllier pour l’after I love techno…

Coté production : un EP à venir sur Carton-Pâtes Records et en fevrier un EP sur Panterre Musique, le label de Matt Sassari avec un Remix de lui même et de The Reactiviz qui s’annoncent chaud… et plusieurs remixs. 

tutti xlr

Ghislain Varlet

voir ses articles
+interviews
rémy
Interviews  /   /  Jennifer Pariente

#OnAir : RÉMY

Cette saison, on vous propose de découvrir quelles personnalités se cachent derrière les artistes qui font vibrer les nuits lyonnaises. On Air, l’interview sous une toute nouvelle forme : une série de courtes vidéos disponibles sur Facebook et Instagram que vous découvrirez tout au long de l’année. Première OnAir univers Rap! Le jeune et talentueux […]

sentiments
Interviews  /   /  Jennifer Pariente

#OnAir : interview SENTIMENTS

Cette saison, on vous propose de découvrir quelles personnalités se cachent derrière les artistes qui font vibrer les nuits lyonnaises. On Air, l’interview sous une toute nouvelle forme : une série de courtes vidéos disponibles sur Facebook et Instagram que vous découvrirez tout au long de l’année. Sentiments fait partie de la jeune génération lyonnaise […]

Interviews  /   /  Jennifer Pariente

#OnAir : interview DJ P.MOORE

Cette saison, on vous propose de découvrir quelles personnalités se cachent derrière les artistes qui font vibrer les nuits lyonnaises. On Air, l’interview sous une toute nouvelle forme : une série de courtes vidéos disponibles sur Facebook et Instagram que vous découvrirez tout au long de l’année. Un lyonnais qui ne connait pas DJ P.Moore […]

madben
Interviews  /   /  Jennifer Pariente

#OnAir : interview MADBEN

Cette saison, on vous propose de découvrir quelles personnalités se cachent derrière les artistes qui font vibrer les nuits lyonnaises. On Air, l’interview sous une toute nouvelle forme : une série de courtes vidéos disponibles sur Facebook et Instagram que vous découvrirez tout au long de l’année. Pour la toute première, nous sommes allés à […]

SUIVEZ-NOUS