interviews  /   / 

Chloé : émotionnellement productive

A l’occasion de son passage à Lyon pour les 6 ans d’Encore, on a échangé quelques mots par téléphone avec Chloé qui sort son quatrième album Endless Revision live sorti le 11 janvier.


Jouer au Burning Man, explorer le son spatialisé du dispositif Séquences, monter un projet live interactif, réaliser de la musique de film, réinterpréter Steve Reich aux côtés de la percussioniste Vassilena SerafimovaChloé aura tout fait !

D’année en année nous découvrons les exploits de l’artiste ! Chloé lance 2019 avec un nouvel album : Endless Revisions Live est l’interprétation live de son album sorti sur Lumière Noire. Cet album cherche à capturer les évolutions qui ont enrichit ses compositions au fur et à mesure de ses représentations à travers le monde.

Elle nous fait redécouvrir chaque track, et démontre que la musique ne doit pas rester figée dans un schéma.

 

 

⭐️ Comment trouves-tu le juste milieu entre libérer pleinement ta personnalité musicale mais rester accessible à un large public ? 

J’essaye de trouver un équilibre entre des sonorités plus expérimentales et des sons plus club à partager avec le public,  j’aime bien osciller entre les 2. Ma musique se situe entre la techno, la new wave, l’ambient ou la house, que ce soit dans mes dj set, en live, ou en production musicale. Je ne pense pas être enfermée dans un style précis, j’ai besoin d’aller voir ailleurs pour enrichir mes matières, tout en considérant le dancefloor. ça peut passer pour de la musique sérieuse quand c’’est expliqué comme cela, mais bien au contraire, tout cela se fait de façon très intuitive et spontanée !  Il ne faut pas oublier qu’on est là pour donner du plaisir aux gens.

 

⭐️ Te limites-tu en termes de créativité ? 

Je pars du principe que si ça me touche, ça peut toucher d’autres personnes. Forcément, on ne peut pas maîtriser les goûts et les couleurs. Mais il faut je le ressente vraiment physiquement et émotionnellement pour persuader les gens aussi, je ne peux pas défendre quelque chose si je n’y crois pas complètement. J’ai besoin de ressentir que les sons me pénètrent pour y croire. Je ne sortirai jamais quelque chose qui ne me correspond pas.

 

 

⭐️ On reconnaît ta patte malgré tous les styles que tu rassembles, comment fais-tu pour rester centrée autour d’une ligne directrice ? 

Mon style s’exprime lorsque je me laisse aller naturellement vers ce qui me plait.  J’aime explorer des tempos différents, des styles différents, j’ai besoin d’avoir des moments un peu énervés, pour ensuite redescendre et aller vers des choses plus calmes et lumineuses, puis revenir vers des choses plus sombres. C’est peut-être au final cette architecture globale qui est ma manière d’amener les choses lorsque je mixe ou que je compose un morceau, qui unit toutes ces choses là et qui définit mon style.

 

⭐️ Tu te considères plus proche du live, de la composition ou du mix ? 

Je me considère tout ça à la fois ! J’ai besoin de mixer en clubs pour ressentir la nuit, le public et l’énergie, j’entretiens un rapport quasi addictif avec le mix,  de la même façon que j’ai besoin dans la semaine d’aller explorer seule dans mon studio pour travailler, tout en puisant dans l’énergie du weekend. J’ai besoin de ces va et vient avec le public pour rester créative.

Album Endless Revisions Live sorti le 11 janvier 2019


⭐️ 
Que désigne « Lumière noire », le nom de ton label ?

C’est entre autre en rapport avec la lumière noire des boites de nuits. Aussi, j’aime bien l’antinomie de ces deux mots, ça rejoint ma façon d’aborder la musique qui va de l’ombre vers la lumière, de sons plus denses à des sons plus calmes, de tempos rapides à des tempos plus lents. Il y a une évocation dans ces deux mots qui vient faire un lien avec la musique qui me touche.


⭐️ 
Choisis tu les artistes qui signent sur ton label de sorte à ce qu’ils collent à cette image ? 

Je choisis ceux qui me touchent, et non pas ceux qui correspondent à une image, je ne veux pas fermer la porte. Il Est Vilaine par exemple, c’est du John Carpenter avec des sonorités techno par moments. Ils font des lives supers bons. Chaque artiste du label a son univers particulier et son énergie. C’est souvent mon moteur. Je fonctionne vraiment au coup de cœur spontané : j’aime ou j’aime pas.

Chloé interprète Steve Reich aux côtés de Vassilena Serafimova pour Variations


⭐️ 
Une musique à nous partager ? 

Le fameux Boléro de Ravel, j’ai fais une fixation sur ce morceau en le redécouvrant. Sa mélodie répétitive et uniforme tout au long du morceau est ultra puissante. Autour, l’orchestration prend plus ou moins d’ampleur avec des moments crescendo et des phases plus calmes. Au final il a un côté répétitif et évolutif entêtant qui se rapproche de la techno.


⭐️ 
Pour finir, quel souvenir gardes-tu de ton Burning Man cette été ? 

C’était une sacrée expérience, dans tous les sens du terme. Cette sensation d’avoir joué pour l’aube avec le soleil au loin, les montagnes… j’en garde un souvenir incroyable ! J’en avais des frissons. Je pourrai en parler pendant des heures.

Partir loin dans le désert, déconnecté de tout réseau… Tous ces gens se rassemblent pour créer une grande rencontre artistique et humaine, au travers d’œuvres d’arts et de soirées, c’est complètement dingue, c’est comme vivre une utopie.


Jennifer Pariente

Rédactrice Make x France
voir ses articles
+interviews
Interviews  /   /  Jennifer Pariente

#OnAir : Interview Anetha

Cette saison, on vous propose de découvrir quelles personnalités se cachent derrière les artistes qui font vibrer les nuits lyonnaises. On Air, l’interview sous une toute nouvelle forme : une série de courtes vidéos disponibles sur Facebook et Instagram que vous découvrirez tout au long de l’année. Nous sommes allés à la rencontre de la […]

Interviews  /   /  Jennifer Pariente

#OnAir : Interview JP Enfant

Cette saison, on vous propose de découvrir quelles personnalités se cachent derrière les artistes qui font vibrer les nuits lyonnaises. On Air, l’interview sous une toute nouvelle forme : une série de courtes vidéos disponibles sur Facebook et Instagram que vous découvrirez tout au long de l’année. Tout droit venue de la scène underground intimiste […]

Interviews  /   /  Jennifer Pariente

#OnAir : Interview Vyktor Nova

Cette saison, on vous propose de découvrir quelles personnalités se cachent derrière les artistes qui font vibrer les nuits lyonnaises. On Air, l’interview sous une toute nouvelle forme : une série de courtes vidéos disponibles sur Facebook et Instagram que vous découvrirez tout au long de l’année. Que seraient les mythiques soirées This Is Disco […]

Interviews  /   /  Jennifer Pariente

#OnAir : Interview Jibis

Cette saison, on vous propose de découvrir quelles personnalités se cachent derrière les artistes qui font vibrer les nuits lyonnaises. On Air, l’interview sous une toute nouvelle forme : une série de courtes vidéos disponibles sur Facebook et Instagram que vous découvrirez tout au long de l’année. Au coeur de la jeune génération techno lyonnaise […]

SUIVEZ-NOUS