we still believe
chroniques  /   / 

The Black Madonna, l’icône sacrée de la house sous le chapiteau du Cabaret Sauvage

Charismatique, féministe et militante ; Marea Stamper de son vrai nom, marque à chacun de ses passages sur le dancefloor. Cette grande prêtresse de la house sacrée “DJ of the year” par le magazine Mixmag en 2016, prendra les commandes du Cabaret Sauvage pour un dimanche des plus électriques.


Elle qui a connu ses premières raves à 14 ans et qui s’est familiarisée à l’électronique grâce à son premier walkman où elle modifiait inconsciemment les sons qu’elle écoutait. On peut dire que The Black Madonna, impliquée depuis plus de 20 ans dans la scène électronique a été à bonne école. Originaire du Kentucky, l’américaine fera ses armes au sein de la ville qui a vu naître la house music : Chicago. Forte de sa résidence au légendaire Smart Bar où elle sera la toute 1ère directrice artistique féminine du club, Marea Stamper connaitra un succès et une renommée internationale dans les plus grands clubs du monde notamment au Panorama Bar de Berlin où elle fera ses débuts Européens.

En France elle connaît un succès retentissant après son passage à l’édition 2016 des Nuits Sonores invitée par Motor City Drum Ensemble, ce qui lui permis l’année suivante d’être désignée curatrice d’une journée entière sur l’édition 2017 du célèbre festival électronique lyonnais.

the black madonna
 © Photo : Uli Weber

Adulée pour ses sets house énergiques, ses productions à succès et sa présence sur scène. On aime aussi The Black Madonna pour son engagement sans faille auprès des femmes et des minorités souffrant de discrimination dans un milieu majoritairement masculin ou elle n’hésite pas à mettre un coup de pieds dans la fourmilière à coup de manifestes.

Elle dit elle même que si elle n’avait pas été DJ, elle aurait fait de la politique.

Se sentant toujours investie d’une mission, Marea Stamper tient à ce que le club soit un espace où tout le monde est égal et chacun se sente chez lui. Et c’est donc dimanche 18 février de 15h à 23h accompagnée de Nick V et Gideön qu’elle viendra électriser les foules dans l’ambiance feutrée du Cabaret Sauvage pour son show We Still Believe du même nom que le label qu’elle a fondé.

Ne tardez pas à prendre vos places, on ne vous cache pas que la tornade Stamper compte pas mal de fidèles.


Audrey Savoye

Rédactrice Make x France
voir ses articles
+chroniques
Chroniques  /   /  Juliette Bouchard

IA : Ces voyelles qui nous en font perdre notre français

Matchiste, sexiste, raciste et autres adjectifs du même acabit sont attribués à l’IA des temps modernes. Ce qui était supposé révolutionner positivement la nouvelle ère s’avère parfois (souvent) présenter de (très) nombreuses limites, et pas des moindres. Image de mise en avant : © Wall E Loin d’Enigma et de la brillante invention d’Alan Turing […]

iris van herpen
Chroniques  /   /  Emma Roesslinger

Iris Van Herpen : aiguilles et imprimantes 3D

Iris Van Herpen officie depuis 12 ans maintenant dans la Couture telle une véritable artiste : entre impressions 3D et collaborations de haute voltige, la créatrice néerlandaise ne cesse de s’imposer progressivement dans le monde de la mode. Portrait en images de cette surdouée du vêtement. © Ami Sioux Iris Van Herpen voit le jour en […]

Pokémon Go
Chroniques  /   /  Emmanuelle Renault

Pokemon Go : récit d’une réalité augmentée

Par un samedi ensoleillé du mois de février, j’ai profité du beau temps pour suivre un groupe de joueurs de Pokemon Go au parc de la tête d’Or. Lancée en 2016, l’application semblait presque avoir disparu pour les noobs comme moi. Pourtant, les quartiers de Confluence, Part-Dieu et Tête d’or cachent aujourd’hui une toute autre […]

Chroniques  /   /  Vlad Colovray

Arnaud Rebotini va clôturer l’anniversaire d’Arty Farty avec une première mondiale !

Pour le vingtième anniversaire d’Arty, c’est un golem au costume impeccable et à la moustache saillante qui assurera le spectacle final dans la grande salle de l’Auditorium de Lyon. Arnaud Rebotini clôturera la fête de l’association qui organise Nuits Sonores avec une avant-première mondiale : le live de la bande-originale de 120 battements par minute, avec un […]

SUIVEZ-NOUS