orelsan
chroniques  /   / 

Simple, tu iras voir Orelsan à la Halle Tony Garnier.

Plus de 5 ans après son dernier passage à Lyon, le rappeur à la voix la plus nasillarde de France revient entre Saône et Rhône pour nous faire comprendre que Caen a engendré la perle du rap alternatif français. Oui, le 7 février à la Halle Tony Garnier, un rappeur passionné de mangas et de pop culture dominera le RapGame FR, à des années lumières des clichés habituels fait de cités à problèmes.

Image à la une : © Flavien Prioreau

Si toi aussi tu en as marre du rap énervé mais que tu gardes au fond de toi une âme de poète de la StreetZer, c’est impossible que tu sois passé à côté d’Orelsan. Bien que sa carrière est commencé au début des années 2000, son explosion médiatique arrivera en 2009 avec une belle chanson d’amour qui le propulsera en haut de la buzzance bien nulle et bien commune au milieu du rap francophone.

Même s’il n’a pas sorti de projet personnel en 6 ans, le natif de Caen a été très présent sur la scène médiatique française. Entre sa série « Bloqués » sur Canal + et le film retraçant la genèse du groupe « les Casseur Flowters » (dont il est le fondateur avec son pote Gringe) « Comment c’est loin« , le troisième album d’Orelsan était très attendu. Et sincèrement, l’attente valait le coup.

 

Moins orienté rap pure, la musicalité de « La fête est finie » est légèrement plus orienté pop. En effet, on sent clairement que ce projet n’a pas pour objectif de rester confiner au « rap » à proprement parler. La collaboration avec Stromae sur la magnifique « La pluie » ou sur « Tout va bien » est l’exemple même de cette évolution pour Orelsan.

Si on continue dans cette idée, rien que le titre phare de l’album « Basique » est clairement orienté club. C’est logique quand on sait que le rappeur de Caen n’a jamais caché son amour pour la pop: son artiste préféré étant Michael Filsdejack. Cependant que les puristes se calment tout de suite, le rap reste là et garde toute la qualité que lui a conféré l’auteur depuis le début de sa carrière. En effet, la grande majorité des prods restent signé par Skred, le producteur/ami de toujours d’Orelsan. Les lyrics sont toujours là, son pote Nekfeu et la légende du rap londonien « Dizzee Rascal » viennent poser sur « Zone » pour le plus grand bonheur de vos esgourdes. Bref, l’album est triple disque de platine et ce n’est absolument pas un hasard. En ce mois de février, synonyme d’amour infini et de tendresse, tu sais que le 7 février va être incroyable à la Halle Tony Garnier.


Vladimir Colovray

voir ses articles
+chroniques
part dieu 2020
Chroniques  /   /  Ghislain Varlet

Part-Dieu : bienvenue dans le futur (#2)

Il y a quelques temps, on vous exposait la globalité du projet Part-Dieu, vous pouvez retrouver l’article juste ici. Maintenant que vous savez que le quartier va être transformé, il est temps de rentrer dans les détails et l’un des éléments phares du quartier, le centre commercial, construit en 1975, va être entièrement revu. Première […]

Chroniques  /   /  Ghislain Varlet

Part-Dieu : bienvenue dans le futur (#1)

Il devenait urgent de repenser un peu la vie de ce quartier qui n’a jamais vraiment trouvé sa place dans le cœur des lyonnais. C’est l’architecte du quartier lui-même, Charles Delfante qui, en 2010, constatait « Il serait temps qu’on commence à démolir la Part-Dieu ». Déjà peu accessible en temps normal, le quartier est actuellement paralysé […]

Gerd Janson
Chroniques  /   /  Aloïs Veteau

Gerd Janson : en toute modestie

Pour la quatrième édition des soirées Welcome, Make x France et PAPA MAMAN convient une nouvelle pointure de la scène actuelle au Petit Salon. Après Folamour, Jeremy Underground, Dr. Rubinstein ou encore Madben, c’est l’allemand Gerd Janson et sa house aux accents disco qui sera chargé de vous faire danser jusqu’au petit matin. Zoom sur […]

procès état environnement
Chroniques  /   /  Juliette Bouchard

Pas fait et encore Affaire : l’Etat est appelé à la barre

Le 18 décembre dernier, alors que l’agitation des festivités était palpable, retentissait sur la toile un appel national. Fatiguées de voir la régression des engagements environnementaux du pays, 4 ONG, soutenues par des personnages publiques, déclaraient intenter une action en justice contre le gouvernement français pour inaction climatique et invitait la société civile à s’unir. […]

SUIVEZ-NOUS