chroniques  /   / 

Pourquoi êtes-vous repartis bredouille de la billetterie de Dekmantel ?

Chaque année c’est le rendez-vous que tout bon fan de techno attend avec impatience. Le festival néerlandais lâche sa programmation et ouvre par la même occasion sa billetterie. Évidemment, de votre côté, ça fait déjà 2 semaines que vous avez programmé 12 réveils pour être sûr d’être devant votre ordi au moment fatidique. Vous avez déjà créé la conversation sur Facebook pour que tous vos potes suivent le mouvement. Et là c’est la course, la billetterie est ouverte, carte bleue en main vous prenez vos place ! Cet été ce sera DEKMANTEL ! Deux heures plus tard le post est lâché, toutes les places ont été vendues ! Déjà l’an dernier c’était en moins de 48h que le festival annonçait complet.

Photo de couverture : Main Stage - Dekmantel 2017

 

Dekmantel ? 

 

Dekmantel c’est d’abord un label, 28 artistes au compteur, de Palm Trax à Legowelt en passant par San Proper ou Tom Trago pour ne citer qu’eux. C’est aussi une radio diffusant des podcasts quotidiennement avec des invités toujours plus prestigieux.

A l’abri des regards, c’est un peu les coulisses du succès. Si vous faisiez partie cette année encore de la file d’attente c’est bien le festival qui vous fait fondre.

Les événements Dekmantel ont commencé dès 2007. Ils écument les salles de leur ville natale proposant déjà une programmation très pointue.

C’est seulement en 2013 qu’ils posent leur valise à l’Amsterdamse Bos (littéralement le bois d’Amsterdam). 3 jours dans ce petit paradis de verdure avec un format innovant 13h-23h !

En 2015 on fait le tour d’Europe avec le crew, on les retrouve en Espagne, en Angleterre, en Belgique ! Un an après, le rayonnement devient mondial, Dekmantel est présent du Japon à l’Australie en passant par l’Amérique ! 1 an plus tard le festival néerlandais lance les Dekmantel Seletors, un condensé de l’édition néerlandaise au soleil et dans un cadre bien plus intimiste !

 

Pourquoi c’est incontournable ?

Pour vous la faire courte : la clairière du petit bois accueille désormais 5 scènes, le programme pose l’ambiance. Les têtes d’affichent ont leur place privilégiée sur la Main Stage, vous tapez du pied sans relâche sur le parquet de la UFO, vous pouvez même faire semblant de ne pas vouloir passer en direct sur Boiler Room. Amateur de vinyles c’est sur la Dekmantel Selectors que ça se passe et si vous avez la main verte, la Green House est faite pour toi. La petite dernière a été confié à la radio locale Red Light dans une ambiance ecclésiastique avec sa petite chapelle rouge !

 

Dekmantel 2015 - © De Fotomeisjes

« What about the music? The unbelievably good house, techno, disco, electro and everything in between. Well, that comes down to the line-up. The programming has always been outrageously good and when people ask the question « who’s playing at Dekmantel this year? » it’s easier to reply with the acts that aren’t. » – Mixmag – Funster & Louis – Août 2017

Nous vous en parlions précédemment Dekmantel est un incubateur à DJ de talents. Comme l’a très justement dit Mixmag dans sa review de l’édition 2017 (mais pas que) quelle que soit votre affinité musicale vous ne serez pas en reste. Chaque année c’est un concentré de performances diffusées souvent en direct pour que vous puissiez tous en profiter à distance !

En s’associant avec Boiler Room ils assurent un visibilité maximale en occupant la chaine pendant trois jours, presque 10h par jour.

 

Daniel Avery Boiler Room x Dekmantel Festival DJ set - 2015 

L’ambiance !

C’est un peu comme un rendez-vous d’anciens potes, qui se croisent de temps en temps et qui comme au premier jour, ont le même plaisir à être ensemble. Un vent de bonne humeur qui se retrouve chez les artistes comme les festivaliers.

Si tout le monde se sent si bien au coeur de l’Amsterdamse Bos c’est peut-être parce que nous y sommes bien reçu. Très peu d’attentes au bar (pareil au pipi room !), une circulation fluide entre les scènes, de quoi mettre tout le monde sur une bonne vibe.

Et comme vous l’aurez compris, la communication reste toujours de mise. La reporter Dekmantel arpente les évènements du promoteur, rapportant la vie du festival entre scène et backstage. Entre délires et entretiens plus intimes, vous pourrez suivre vos DJs favoris dans leur expérience Dekmantel.

 

Wasp trouble in paradise with San Proper.

Publié par Dekmantel sur samedi 5 août 2017

Facebook - Dekmantel - Wasp trouble in paradise with San Proper - 5 août 2017

 

On ne cesse de compter les atouts du festival mais c’est cette force de communication qui reste la plus importante. Cela leur permet d’exposer toutes leurs facettes, alternant entre promotions des artistes du label, évènement innovants et collaborations prestigieuses.

Que vous soyez un festivalier insatiable ou un tout nouvel amateur d’électronique le crew trouvera forcément quelque chose pour vous.

Pour cette année il fallait faire comme nous, mais ne soyez pas trop triste puisque les Selectors de cet été ne sont encore pas annoncés. Avec un tel rayonnement, nous pouvons espérer les revoir en 2019, tenez-vous prêts !


Louise Damezin

Rédactrice Make x France
voir ses articles
+chroniques
Sunwaves Festival
Chroniques  /   /  Léo Paget-Blanc

Week-end en virée roumaine sur la terrasse du Sucre !

De manière à faire écho à l’année croisée France-Roumanie organisée par l’Institut français, le Sucre a décidé de mettre en valeur la scène musicale roumaine. Ainsi, un weekend durant (29,30 et 31 mars), vous verrez se succéder pas moins de 4 soirées, variant les esthétiques et les formats, où trouveront à s’exprimer les différentes sonorités […]

Chroniques  /   /  Juliette Bouchard

IA : Ces voyelles qui nous en font perdre notre français

Matchiste, sexiste, raciste et autres adjectifs du même acabit sont attribués à l’IA des temps modernes. Ce qui était supposé révolutionner positivement la nouvelle ère s’avère parfois (souvent) présenter de (très) nombreuses limites, et pas des moindres. Image de mise en avant : © Wall E Loin d’Enigma et de la brillante invention d’Alan Turing […]

iris van herpen
Chroniques  /   /  Emma Roesslinger

Iris Van Herpen : aiguilles et imprimantes 3D

Iris Van Herpen officie depuis 12 ans maintenant dans la Couture telle une véritable artiste : entre impressions 3D et collaborations de haute voltige, la créatrice néerlandaise ne cesse de s’imposer progressivement dans le monde de la mode. Portrait en images de cette surdouée du vêtement. © Ami Sioux Iris Van Herpen voit le jour en […]

Pokémon Go
Chroniques  /   /  Emmanuelle Renault

Pokemon Go : récit d’une réalité augmentée

Par un samedi ensoleillé du mois de février, j’ai profité du beau temps pour suivre un groupe de joueurs de Pokemon Go au parc de la tête d’Or. Lancée en 2016, l’application semblait presque avoir disparu pour les noobs comme moi. Pourtant, les quartiers de Confluence, Part-Dieu et Tête d’or cachent aujourd’hui une toute autre […]

SUIVEZ-NOUS