chroniques  /   / 

Mirage Nord : en croisade pour prêcher la bonne musique !

D’après le dictionnaire, un artiste est « une personne qui se voue à l’expression du beau, pratique l’art ». Alors on aimerait s’excuser auprès de tous les « vrais » artistes, on va vous présenter des protagonistes qui pourraient faire honte à la profession. Quoique. 


Il est ici question d’un trio de gones peu recommandable. Amis de longue date, et animés par l’amour de la musique depuis toujours, ils décident en septembre dernier, un peu par hasard, de s’adonner à un nouveau loisir : celui de transmettre ensemble la folle envie de danser. 

mirage nord

Si les deux tiers du trio savaient déjà comment fonctionnait (et savaient déjà bien s’en servir) des platines, le troisième a dû apprendre sur le tas. De toute façon, la recherche de la transition parfaite ne l’intéresse pas, c’est plus profond que ça : la quête du graal, de la pépite, du trésor qui fera tourner les têtes. Mais ne vous y méprenez pas, la qualité des sets qu’ils proposent est à la hauteur de leur accoutrement : d’une impeccable propreté.

Quant aux deux autres, c’est un oeil sur l’auditoire et l’autre sur la sélecta : en constante prise de température, ils agissent comme deux fous (du roi), dans la perpétuelle volonté de satisfaire leur public (nous aurions aimer pouvoir conjuguer « public » au féminin).

Voici une petite sélection made by Mirage Nord, le nouveau trio de DJ immanquable et infernal à Lyon. 

Amateurs d’univers musicaux divers, ce trio de margoulins grivois saura sans l’ombre d’un doute susciter votre attention par la rigueur et la méticulosité avec laquelle il sélectionne et déniche les balades des ménestrels les plus funky de l’histoire de la musique.

Et puis franchement, chacun chez soi et les moutons ne seront bien gardés : Mirage Nord n’entend pas aller marcher sur les plates-bandes des DJ’s les plus sérieux qui n’en finissent plus d’enchaîner les tracks confinées dans un univers dont eux seuls ont le secret (ou pas). Le trio tire un pont entre les esthétiques et rassemble tout le monde sous la même étoile : l’émotion (et la transpiration). 

Funk Tokyoïte, Zouk des années 2000, Disco des grandes heures, fine House de Chicago et sélection assurée de variété française : tout y passe et on trépasse. 

Point d’orgue de la soirée, ces trois fantassins du sound-system s’aventurent parfois sur les terrains friables de l’eurodance : « ne leur en tenez pas rigueur, c’est que les lumières de votre club préféré se sont allumées et qu’il est grand temps de regagner sa couche. »

Vous l’aurez compris, Mirage Nord soigne vos grippes sans vous enlever la fièvre. Et ils seront avec Make x France et PAPA MAMAN, deux maisons qui croient en eux pour Un Hiver Suédois le 21 décembre, à La Plateforme.

Prévoyez quelques jours de repos. 

 

mirage nord


Ghislain Varlet

voir ses articles
+chroniques
Chroniques  /   /  Juliette Bouchard

IA : Ces voyelles qui nous en font perdre notre français

Matchiste, sexiste, raciste et autres adjectifs du même acabit sont attribués à l’IA des temps modernes. Ce qui était supposé révolutionner positivement la nouvelle ère s’avère parfois (souvent) présenter de (très) nombreuses limites, et pas des moindres. Image de mise en avant : © Wall E Loin d’Enigma et de la brillante invention d’Alan Turing […]

iris van herpen
Chroniques  /   /  Emma Roesslinger

Iris Van Herpen : aiguilles et imprimantes 3D

Iris Van Herpen officie depuis 12 ans maintenant dans la Couture telle une véritable artiste : entre impressions 3D et collaborations de haute voltige, la créatrice néerlandaise ne cesse de s’imposer progressivement dans le monde de la mode. Portrait en images de cette surdouée du vêtement. © Ami Sioux Iris Van Herpen voit le jour en […]

Pokémon Go
Chroniques  /   /  Emmanuelle Renault

Pokemon Go : récit d’une réalité augmentée

Par un samedi ensoleillé du mois de février, j’ai profité du beau temps pour suivre un groupe de joueurs de Pokemon Go au parc de la tête d’Or. Lancée en 2016, l’application semblait presque avoir disparu pour les noobs comme moi. Pourtant, les quartiers de Confluence, Part-Dieu et Tête d’or cachent aujourd’hui une toute autre […]

Chroniques  /   /  Vlad Colovray

Arnaud Rebotini va clôturer l’anniversaire d’Arty Farty avec une première mondiale !

Pour le vingtième anniversaire d’Arty, c’est un golem au costume impeccable et à la moustache saillante qui assurera le spectacle final dans la grande salle de l’Auditorium de Lyon. Arnaud Rebotini clôturera la fête de l’association qui organise Nuits Sonores avec une avant-première mondiale : le live de la bande-originale de 120 battements par minute, avec un […]

SUIVEZ-NOUS