chroniques  /   / 

La Biennale d’Art Contemporain, plus de 150 expositions en Résonance avec sa programmation

Dans le cadre de sa 14e édition, la Biennale d’Art Contemporain de Lyon est à retrouver dans trois lieux différents : la Sucrière, le MAC et le dôme de la place Antonin Poncet. Mais la Biennale ne résume pas uniquement à sa programmation principale puisque de nombreuses manifestations sont organisées dans le cadre de son OFF : Résonances. L’objectif, mobiliser un maximum d’acteurs culturels de la région et de les associer à la Biennale. Pour s’y retrouver dans les plus de 150 manifestations qui constituent Résonance, Make x Lyon te propose sa sélection.


©Julien Magre

Julien Magre et Mexique aller-retour à la galerie Réverbère

La galerie Réverbère située rue Burdeau, dans le 1er arrondissement, propose deux expositions en résonance avec la Biennale. On pourra y retrouver les photographies intimes et poétiques de Julien Magre dans sa série Elles. A partir du 8 décembre on pourra aussi découvrir l’exposition Mexique aller-retour qui présente le travail de plusieurs photographes dessinant un Mexique aux multiples facettes.

> Armando Tudela et Anthony Jacquot-Boeykens au Bikini

Au Bikini, l’espace d’art contemporain de la rue Thibaudière, on pourra retrouver deux expositions en résonance avec la Biennale. L’exposition Cil du sculpteur péruvien Armando Tudela est visible jusqu’au 17 octobre. Dans la vitrine du lieu, on pourra voir l’œuvre de l’artiste Anthony Jacquot-Boeykens qui mêle peinture à l’huile et supports plastiques industriels.

© eL Seed

Wall Drawings 2, parcours entre le musée d’art contemporain et la Sucrière

Après le succès de l’exposition Wall Drawings, Icônes urbaines au musée d’art contemporain et dans plus d’une vingtaine de lieux de Lyon, le public lyonnais pourra découvrir l’exposition Wall Drawings 2 en résonance avec la Biennale. L’exposition est imaginée comme un parcours dans la ville de Lyon ponctué d’œuvres en surface et en sous-sol entre le musée d’art contemporain et la Sucrière.

> Le peintre Adel Akremy à la galerie Atelier 28

La Galerie Atelier 28 propose de découvrir le travail du peintre tunisien Adel Akremy. Son travail rend hommage aux femmes et aux personnages qui ont marqué sa jeunesse et dépeint une Tunisie à la douceur de vivre incroyable.

© Eunji Park

> La chorégraphe coréenne Eun-Me Ahn à la Maison de la Danse

La Maison de la Danse propose deux représentations le 5 et 6 octobre en résonance avec la Biennale. Dans son spectacle Let me change your name, la chorégraphe coréenne Eun-Me Ahn se questionne sur l’identité et la place de l’individu dans nos sociétés contemporaines. Elle joue sur les répétitions et les contrastes et pousse ses neuf interprètes à danser jusqu’à ne former qu’un seul corps.

 –

Jusqu’au 10 décembre, le Musée Africain de Lyon propose l’exposition Histoire brodées qui questionne la façon dont se construisent les identités collectives et individuelles. La photographe Malala Andrialavidrazana, à travers ses images intimistes d’intérieurs et de portraits, s’interroge sur les stéréotypes qui imprègnent les imaginaires collectifs. Le sculpteur Mariou Dansou reproduit des coiffes africaines et se pose la question de leurs messages.

La Taverne Gutenber propose une exposition collective autour du thème Ici, maintenant. Cette exposition amène à s’interroger sur les mutations de notre société contemporaine en interroger la place de l’art dans cette dernière. EVENT

Dans le cadre de Résonance, le cinéma Comoedia organise une série de projections et rencontres introduites par des artistes exposés à la Biennale.

________________

Pour retrouver tous les lieux de Résonance

 


Clarisse Teyssandier

Rédactrice
voir ses articles
+chroniques
Chroniques  /   /  Gauthier Louison

La Trap au sommet ? Revenons à la base

Chez MX, nous aimons la musique, mais ça, vous le saviez déjà. Voilà pourquoi nous nous intéressons à tous les genres qui marquent notre temps. Aujourd’hui, on va vous parler de la Trap. Voici un état des lieux d’un style qui ne cesse de révolutionner l’industrie musicale depuis son explosion il y a près d’une […]

restaurants lyonnais
Chroniques  /   /  Ghislain Varlet

« La Capitale de la Gastronomie » : une si belle mais difficile considération

Si Paris peut se targuer de nombreux privilèges et bénéfices au regard d’autres villes Européennes, il y a un titre qu’elle ne peut s’octroyer : celui de la capitale de la Gastronomie. Lyon est toujours considérée comme la ville où l’on mange le mieux sur cette planète. On peut néanmoins se demander d’où vient cette si […]

Positive Education 7 ans
Chroniques  /   /  Léo Paget-Blanc

7 ans de Positive Education et pas une seule ride

Le 16 février prochain, le désormais célèbre festival stéphanois Positive Education souffle sa 7ème bougie et pas en n’importe quelle compagnie puisque DJ AZF officiera en maîtresse de cérémonie. Elle sera accompagnée d’un soupçon d’hétéroclisme avec Djrum et d’une poignée de stars locales avec, notamment, les lyonnais The Pilotwings. Petit regard sur la recette de […]

Chroniques  /   /  Vlad Colovray

Le Théâtre Antique de Fourvière : des romains en jupette aux concerts de festivals

Les ruines de Fourvière, qu’est-ce que c’est ? Un spot pour selfie Instagram avec ces filtres laids (#fourviere #summerhot #onlylyonbynight) ? Pour les fans de musique qui viennent profiter du cadre somptueux pour savourer un concert lors des Nuits de Fourvière ? Tout ce beau monde sait évidemment que ce lieu date de l’Empire Romain, […]

SUIVEZ-NOUS